Illustration_sans_titre (10).png

Capsule

Capsule

7

7

Vérité

[Bon, je sais, ça a l’air drôle de parler de vérité après vous avoir caché mon petit plan coquin par rapport à la méditation, mais c’est peu comme lorsqu’on prépare un ‘’surprise’’ à quelqu’un. On lui fait des cachotteries, mais c’est pour son plus grand bonheur et en plus, c’est planifié qu’il.elle découvrira la vérité au moment opportun]

 

1- La vérité, l’allié pour un esprit léger

 

Pensez-y.

La vérité, c’est ce qui est là, tout simplement, right?

‘’Oui, Laurie. En effet.’’

On n’a pas à la créer, on n’a rien à faire pour que la vérité soit là, devant nous.

‘’Bin oui Laurie, c’est évident.’’

Bin c’est ça.

C’est facile et c’est tout léger pour notre tête, le vrai.

 

À l’opposé, mentir, cacher la vérité, ça c’est un peu plus exigeant.

Ça demande de l’énergie à notre esprit, inventer quelque chose qui n’existe pas, le créer et essayer de le rendre le plus vrai possible.

Tenter de s’en convaincre, ou d’en convaincre les autres.

Ensuite ce n’est pas tout, il faut la cacher, cette vérité qu’on veut remplacer. La camoufler, l’empêcher d’être vue ou découverte.

Alors, on ‘’l’envoie sous le tapis’’.

Fiou! Enfin.

Mais après, on ‘’s’enfarge’’ dans ce tapis-là.

Y’a la bosse du vrai qu’on n’arrive jamais vraiment à faire disparaître.

Tant qu’on ne la libérera pas de sa cachette, elle nous enverras des messages-boomerangs pour qu’on comprenne et accepte sa présence dans notre maison.

 

C’est la même chose dans notre tête avec la pratique du ‘’rien’’. Lorsque vous vous transformez en cet observateur, cartographiant objectivement votre esprit, essayez d’être le plus honnête possible avec ce que vous y découvrez.

D’y voir la beauté de tout ce que vous êtes,

d’aimer la perfection de vos imperfections.

Et votre pratique sera beaucoup plus douce.

Plus besoin de vous battre contre vous, vous pouvez déposer les armes.

Vous n’avez rien d’autre à faire que d’observer, avec amour.

 

2- Voir la vérité

 

Des fois, ce n’est pas que l’on ne veut pas accepter la vérité, c’est tout simplement qu’on ne la voit pas. C’est comme si notre vision était embrouillée.

Sachez que plus vous pratiquerez le ‘’rien’’, plus votre vision sera claire et plus vous serez capable de faire la différence entre le vrai et le faux.

 

Si notre esprit est un lac et que nos pensées sont des pas, chaque pensée soulève la poussière, le sable au fond. Si les pensées sont toujours actives, le lac reste brouillé et il est difficile de voir clair, de voir plus loin. On réussit à percevoir les pensées les plus près de nous, mais celles qui agissent au loin, restent floues, embrouillées.

Le ‘’rien’’ offre la possibilité à la poussière de se déposer, pour que l’on puisse voir plus clair à travers notre lac,

l’horizon de nous.

 

Défi :

1- Continuez vos ‘’3x rien’’ et l’ajout du ‘’Rien’’ planifié. Cette fois-ci, on passe à 15 minutes par jour. Même principe que le dernier défi : On commence par s’ancrer dans le ‘’maintenant’’ à travers nos sens, en observant les différentes facettes du présent, puis, on amène notre attention à se concentrer seulement sur une chose : votre respiration. Le contact de l’air qui entre et qui sort de vos narines.

Voici un lien vers un 15 minutes de Rien en compagnie de ma petite voix, pour vous guider et vous accompagner.